Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

L'article en détail

L’Académie suisse des sciences humaines et sociales décerne le Prix de la Relève 2020

Medienmitteilung

Berne, le 28 mai 2020. Le Prix de la Relève, qui récompense d’excellents articles scientifiques dans le domaine des sciences humaines et sociales, a été octroyé cette année à l’anthropologue Emanuel Schaeublin (Prix de la Relève « Or », Université de Zurich et EPFZ, à l’économiste Beatrix Eugster (Prix de la Relève « Argent », Université de Saint-Gall) et au psychologue Hippolyte Gros (Prix de la Relève « Bronze », Université de Genève). Au-delà de l’étude d’un sujet spécifique, leurs articles portent sur de grandes questions de la recherche scientifique et du vivre ensemble.

Or

Dans son article d’anthropologie sociale « Islam in face-to-face interaction : direct zakat giving in Nablus (Palestine) » paru en 2019 dans la revue « Contemporary Levant », Emanuel Schaeublin analyse la tradition du « Zakat », qui consiste à faire un don pour les pauvres, dans la ville de Naplouse en Palestine. Il démontre ainsi comment des traditions religieuses réagissent face aux changements socio-politiques dans le contexte du conflit au Proche-Orient. Le soutien des personnes dans le besoin soulève un paradoxe profond : les êtres humains sont tous égaux devant Dieu, mais ils cohabitent dans une société marquée par de grandes disparités sociales. Jakob Tanner, président du jury, salue le texte comme une tentative novatrice de relier un questionnement local à la question plus générale de savoir comment la recherche académique occidentale produit de la connaissance sur le monde arabe. Emanuel Schaeublin est diplômé en études arabes (Université de Genève) et a obtenu son doctorat en anthropologie à Oxford. Il est actuellement engagé au Center for Security Studies de l’EPFZ.

Argent

Beatrix Eugster a dédié son article « Culture and Taxes », paru en 2019 dans le « Journal of Political Economy », à la thématique de la concurrence fiscale en Suisse. La question principalement traitée est de savoir si la concurrence fiscale a une influence sur les préférences politiques. Pour ce faire, l’article compare des communes se situant à la frontière des langues, entre Suisse alémanique et Romandie, par une nouvelle stratégie empirique. Il démontre que la culture influe sur le niveau de taxation, mais que la pression de la concurrence fiscale réduit ces différences culturelles de part et d’autre de la frontière linguistique. Le jury qualifie cet article comme contribution importante d’un point de vue démocratico-théorique sur la question controversée de l’agencement d’un système fiscal durable. Beatrix Eugster est professeure assistante au « Center for Disability and Integration » de l’Université de Saint-Gall. Elle a rédigé cet article avec un co-auteur, Raphaël Parchet (Università Svizzera italiana).

Bronze

La contribution « When masters of abstraction run into a concrete wall: Experts failing arithmetic word problems » d’Hippolyte Gros analyse l’influence que notre savoir provenant de la vie quotidienne peut avoir sur notre raisonnement mathématique. L’auteur démontre que la corporalité humaine concrète ainsi que des savoirs qui ne sont, à première vue, pas pertinents pour les mathématiques ont une influence directe sur la résolution de problèmes, et cela même lorsqu’il s’agit de mathématicien·ne·s expérimenté·e·s. Hippolyte Gros travaille en tant que post-doctorant à l’Université de Genève. Ses travaux de recherche se situent au croisement de la psychologie, des mathématiques et de l’informatique. L’article a été rédigé en collaboration avec deux co-auteurs : Emmanuel Sander (Université de Genève) et Jean-Pierre Thibaut (Université Bourgogne Franche-Comté).

101 candidatures provenant de 17 hautes écoles suisses

101 candidatures ont été déposées pour le Prix de la Relève. La répartition entre candidats et candidates est équilibrée (50% de femmes, 50% d’hommes). Environ deux tiers des articles soumis sont rédigés en anglais, le tiers restant en français, en allemand ou en italien. Les candidates et candidats sont issu·e·s de 17 hautes écoles suisses et représentent plus de 20 disciplines. Avec 18 candidatures, la psychologie est la discipline la mieux représentée. Le jury composé de dix membres a sélectionné les lauréat·e·s au terme d’un processus d’évaluation en trois étapes. Cette année, en raison de l’interdiction de se rassembler, le vote final a eu lieu par e-mail.

Le Prix de la Relève a vu le jour en 1996. Il est décerné une fois par année, et depuis 2019, il est structuré en trois prix. Il s’adresse aux chercheuses et chercheurs de moins de 39 ans. Le prix est doté de 18 000.- francs au total. La remise des prix aura lieu le 12 septembre à Berne, lors de l’Assemblée annuelle de l’ASSH.

Les textes des lauréat·e·s ainsi que de plus amples informations

 

Contact

Lea Berger

Collaboratrice scientifique

+41 (0)31 306 92 50

E-Mail

Comments and Responses

×

Name is required!

Enter valid name

Valid email is required!

Enter valid email address

Comment is required!

* These fields are required.

Be the First to Comment