Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

Recherche en santé

Fondements

Il s'agit de combiner trois perspectives qui se complètent: une compréhension empirique des échanges entre les particularités, les ressources, les troubles, et les décisions et actions au niveau individuel; une compréhension empirique de l'influence de différents facteurs socio-structurels sur les possibilités d'action, de choix et d'organisation et ainsi sur les chances qui permettent de réaliser et de vivre la qualité de vie visée dans un contexte structurel donné; une compréhension systématique des échanges entre facteurs individuels, contextuels et décisions d'actions. La compréhension de la santé individualisée doit amener dans le contexte quotidien à ce à quoi la médecine personnalisée veut contribuer dans le "contexte de la maladie clinique". Du point de vue méthodologique, cette conception présuppose le développement particulièrement exigeant de moyens de mesures individualisés, contextualisés et compatibles avec le quotidien. La grande disponibilité de "second-devices" et de technologies de feedback, tout comme les méthodes qui se fondent sur le big data créent pourtant des conditions préalables pour le "Real Life Health Outcomes Measurement" (RLHOM). 

Une première mise en pratique et vue de ces approches était la thématique du colloque "Recherche en santé: perspectives des sciences sociales", qui a eu lieu en 2013 à Fribourg. Il démontré le haut potentiel d'une recherche en santé des sciences humaines et sociales. Si on les mesure au gain de qualité de vie fonctionnelle et au bonheur de vivre, toutes les interventions médicales possibles ne sont de loin pas sensées et souhaitables. Grâce à l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre de personnes qui désirent mener une vie indépendante augmente, même si celles-ci subissent des restrictions au niveau de leur santé. Finalement, le nombre croissant de personnes concernées par la multi morbidité nécessite de nouvelles stratégies et de nouveaux concepts de traitement. Les approches et les méthodes des sciences sociales sont grandement adéquats pour contribuer à la gestion de ces problèmes. L’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) désire discuter de concepts, méthodes et perspectives orientés vers le futur de la recherche en santé. Les concepts de la vulnérabilité, de la résilience et de la qualité de vie nous semblent innovateurs, tout comme leur stabilisation au cours de la vie.

Publication "Recherches sur la santé en Suisse

Publication "Recherches sur la santé en Suisse - Axes thématiques principaux, ancrage institutionnel" de l'ASSH

Une vue d'ensemble de la recherche en sciences sociales sur la santé en Suisse n'existait pas jusqu'à présent. Grâce à cette étude sur mandat de l'ASSH, ces lacunes ont être comblées. En ce qui concerne la recherche en sciences sociales dans le domaine de la santé en suisse, les auteurs de l'étude Yvonne Treusch, Dr. Andreas Bänziger, Prof. Dr. Julie Page et Prof. Dr. Peter Rüesch (Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften ZHAW) arrivent aux conclusions suivantes: la répartition hétérogène de la recherche en santé sur plusieurs institutions isolées ne permet pas de créer des points forts et rend difficile la mise sur pied d'une masse de compétence ciritique dans la recherche en santé. Une concentration, à travers la mise sur pied de chaires correspondantes au sein des instituts des sciences sociales est nécessaire. En plus des universités, des compétences des sciences sociales dans des bureaux de recherche privés et dans les hautes écoles sont à constituer. Une meilleure mise en réseau des chercheurs et chercheuses en sciences sociales dans les universités et les hautes écoles pourrait pallier à cette fragmentation et soutenir la construction de points forts. Cette étude a amené l'ASSH à mettre sur pied un réseau "Recherche en santé". L'accent devrait être dirigé vers la stabilisation et le maintien individualisés de la qualité de vie dans le contexte quotidien. Cela demande des concepts qui prennent en compte la dynamique de la création de la qualité de vie individuelle dans le contexte socio-culturel, ainsi qu'historique et biographique durant tout le parcours de vie.

Publication «Gesundheitsforschung in der Schweiz» (PDF)

SAGW-Bulletin

Bulletin 3/2013 "Gesundheitsforschung. Perspektiven der Sozialwissenschaften"

Bulletin 3/2012 "Gesundheitssystem im Wandel"