Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

Newsletter

Le Parlement corrige d’environ 100 millions de francs les coupes dans le domaine FRI

Le financement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) connaît actuellement des hauts et des bas : dans son budget pour 2020, qu’il a soumis au Parlement fin août, le Conseil fédéral a fixé, comme les années précédentes, les moyens financiers alloués au domaine FRI à un niveau inférieur à celui prévu par le Parlement dans le message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation pour les années 2017-2020, en opérant cette fois une coupe de 127 millions de francs environ.

Le Parlement a maintenant corrigé partiellement ces coupes transversales : au total, les moyens financiers du secteur FRI seront à nouveau augmentés de 101,1 millions de francs, dont 1,1 million au bénéfice des Académies suisses des sciences. Le Parlement est ainsi parvenu à un compromis entre la planification financière du message FRI 2017-2020 et le budget 2020 du Conseil fédéral.

2020 comme année charnière pour la planification future

La décision parlementaire a été précédée de quatre demandes des commissions des finances du Conseil des États et du Conseil national sur les points suivants : contribution financière au domaine des EPF (position A231.0181) ; contributions de base aux universités cantonales (A231.0261) et aux hautes écoles spécialisées (A231.0263) ; contribution de base aux institutions de promotion de la recherche, dont le Fonds national suisse et les Académies suisses des sciences (A231.0272).

2020 est une année clé, écrit Ursula Schneider Schüttel, conseillère nationale du PS de Fribourg et membre de la Commission des finances, dans la dernière newsletter du Réseau Future. En effet, « la dernière année de la période de financement actuelle constitue la base sur laquelle le nouveau Parlement pourra construire et définir les axes du message FRI 2021-2024 ».