Entreprises

Dictionnaire historique de la Suisse

Gouvernance

Le DHS est une infrastructure de recherche faisant l’objet d’un financement à long terme par l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH), en vertu de l’article 11 alinéa 6 de la loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). Une commission nommée par l’ASSH et présidée par Dr Andreas Würgler est responsable de la gestion stratégique et de l’assurance qualité du DHS.

Mandat

Commission

Rapport annuel 2019

Mission

  • Se positionner comme dictionnaire en ligne d’histoire suisse connecté, actuel, multimédia, plurilingue et élaboré scientifiquement.
  • Offrir un vaste service d’information public tant pour les spécialistes que pour le public intéressé par l’histoire suisse.
  • Promouvoir la compréhension de l'importance de la dimension historique de la Suisse et de la recherche scientifique dans ce domaine, en Suisse et à l’étranger.
  • Assurer l’indépendance scientifique de l’entreprise.
  • Soutenir la collaboration avec les chercheuses et chercheurs en Suisse et à l’étranger, les institutions de recherche, les hautes écoles, la Confédération, les cantons, les communes et les écoles ainsi qu’avec le public et les médias.

Organisation

Afin d’assurer le fonctionnement d’un tel dictionnaire en ligne, les processus de production datant de l’époque des éditions papier ont dû être adaptés. Le DHS en ligne se compose de trois éditions en trois langues avec un contenu identique, tout comme la version imprimée. La structure selon la langue de rédaction a ainsi été conservée. Cependant, pour faire face aux nouvelles tâches (plus grande proximité avec la recherche, services de mise en réseau, mise à jour, renforcement du multimédia) et aux besoins croissants des utilisatrices et utilisateurs, de nouvelles unités plurilingues ont été mises en place pour coordonner les tâches correspondantes et garantir la cohérence du corpus du dictionnaire. Le DHS, qui compte environ 25 collaboratrices et collaborateurs, a son siège social à Berne et dispose d’une antenne à Bellinzone. 

Financement

Le DHS est financé par des contributions de la Confédération dans le cadre d’une convention de prestation entre les Académies suisses des sciences et le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), conformément au message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation. L’ASSH est responsable de l'utilisation des fonds fédéraux et de la garantie de la qualité du DHS.

Website du DHS

Inventaire des trouvailles monétaires suisses

Gouvernance

L'ITMS est une infrastructure de recherche faisant l’objet d’un financement à long terme par l'ASSH, en vertu de l’article 11 alinéa 6 de la loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). Une commission nommée par l’ASSH et présidée par Daniel Schmutz est responsable de la gestion stratégique et de l’assurance qualitative de l'ITMS.

Mandat

Commission

Rapport annuel 2019

Mission

L'ITMS récolte et rend accessible toutes les données concrètes touchant aux trouvailles monétaires et objets similaires de la Suisse et de la Principauté du Lienchtenstein. Unique centre national de saisie et de publication des trouvailles archéologiques, l'ITMS apporte une précieuse contribution à la recherche archéologique suisse. En tant que centre de prestations pour toutes les questions touchant aux monnaies et aux trouvailles monétaires en Suisse, l'équipe de six spécialistes collabore avec différents services publics et privés. 

Financement

Le DHS est financé par des contributions de la Confédération dans le cadre d’une convention de prestation entre les Académies suisses des sciences et le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), conformément au message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation. L’ASSH est responsable de l'utilisation des fonds fédéraux et de la garantie qualitative de l'ITMS.

Website de l’ITMS

Vocabulaires nationaux

Gouvernance

Depuis 1996, la responsabilité des Vocabulaires nationaux incombe à l'ASSH. Une commission spécialement nommée et composée d'éminents linguistes est chargée du soutien scientifique et de la politique scientifique.

Mandat

Commission

Rapport annuel 2019 Idiotikon

Rapport annuel 2019 Glossaire

Rapport annuel 2019 DRG

Rapport 2019 Vocabolario

Mission

Les quatre Vocabulaires nationaux ont pour mission de documenter les patois des quatre langues nationales, d'en faire une analyse lexicologique et de rendre celle-ci accessible au public et au monde scientifique sous la forme de dictionnaires. L'état d'avancement de ces œuvres historiques n'est pas le même pour tous les dictionnaires. Le plus ancien est l'Idiotikon, dédié aux dialectes suisses alémaniques. Son premier volume est sorti en 1881 et les travaux liés au 17e sont actuellement en cours. Le Glossaire des patois de la suisse romande a été fondé en 1899, le Vocabolario dei dialetti della Svizzera italiana en 1907 et le Dicziunari Rumantsch Grischun (DRG) en 1904. Chaque dictionnaire est compilé par une équipe qui lui est propre et dont le travail se base sur un matériel linguistique et documentaire important. La préparation de ce matériel implique un double travail de recueil et de recherche. Son traitement constitue de précieuses connaissances sur les plans linguistiques, historiques et culturels.

Finanzierung

Les Vocabulaires nationaux sont financés par la Confédération. 

Website Idiotikon

Website Glossaire

Website DRG

Website Vocabolario

Documents diplomatiques Suisses

Gouvernance

L’unité de recherche Dodis est un institut de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) basé à Berne. Il est placé sous le patronat de la société suisse d’histoire (SSH) et bénéficie du soutien des Archives fédérales suisses (AFS) et du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Une commission de l’ASSH, composée de professeur·e·s d’universités suisses, fait office de conseil scientifique de l’unité de recherche Dodis.

Mandat

Commission

Rapport annuel 2019

Mission

Dodis est un pôle de compétence indépendant qui assure la recherche, la sélection et l’édition à long terme des documents pertinents liés aux relations internationales de la Suisse. Dodis promeut également la compréhension de l’importance des relations internationales et de la recherche scientifique dans ce domaine en Suisse et à l’étranger.

Financement

Dodis est en grande partie financé par des contributions de la Confédération conformément au message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation pour les années 2017-2020. Elle bénéficie également du soutien des Archives fédérales suisse (AFS) et du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Website Dodis

Année politique suisse

Gouvernance

Les publications d’APS sont éditées par l’Institut des sciences politiques de l’Université de Berne, sous la direction de Dr Marc Bühlmann. L’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) en garantit la qualité scientifique.

Mandat

Commission

Jahresbericht APS 2019

Mission

APS suit un objet politique depuis son lancement jusqu’à une éventuelle décision populaire et sa mise en application. Il rapporte les controverses traversant la société, synthétise les études et rapports orientés vers la pratique, suit les décisions juridiques pionnières ainsi que les évolutions dans le paysage des partis politiques, et bien plus encore. APS ne se limite pas à énumérer des événements, mais établit un lien avec les principaux développements sociaux. De nombreuses données structurelle issues de la politique, de la société et de l’économie complètent la description. Dans le cas de controverses politiques, ce ne sont pas seulement la position de départ et les décisions prises qui sont exposées, mais également les différents intérêts et opinions.

Financement

Les fonds sont alloués sous forme de contributions fédérales dans le cadre d’une convention de prestation avec le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), conformément au message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation. L’ASSH est responsable de l’utilisation des ressources et de l’assurance qualité. L’Université de Berne contribue aux coûts en finançant le poste de direction.

Website de l'APS

infoclio.ch

Gouvernance

infoclio.ch est une infrastructure de recherche faisant l’objet d’un financement à long terme par l’ASSH, en vertu de l’article 11 alinéa 6 de la loi fédérale sur l’encouragement de la recherche et de l’innovation (LERI). Une commission nommée par l’ASSH et présidée par Dr Matthieu Leimgruber est responsable de la gestion stratégique et de l’assurance qualitative du DHS.

Mandat

Commission

Rapport annuel 2019

Mission

infoclio.ch est une infrastructure nationale de recherche pour les sciences historiques en Suisse. Sa mission est de renforcer la visibilité de la recherche historique suisse sur le Web, de développer des formes de communication scientifique transversales, et d’agir comme centre de compétence pour expérimenter et accompagner les innovations liées à la numérisation dans les sciences historiques.

Organisation

infoclio.ch emploie quatre collaborateurs et collaboratrices à environ 2,5 postes à temp plein. Son siège social se trouve à Berne.

Financement

infoclio.ch est financé par des contributions de la Confédération dans le cadre d’une convention de prestation entre les Académies suisses des sciences et le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), conformément au message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation. L’ASSH est responsable de l'utilisation des fonds fédéraux et de la garantie de la qualité du DHS.

Website d'infoclio.ch

Data and Service Center for the Humanities

Gouvernance

Dans le cadre du Message FRI 2017-2020, l’ASSH a été mandatée pour gérer le DaSCH. Elle dirige ce dernier selon l’Art. 11 alinéa 6 de la loi fédérale sur l'encouragement de la recherche et de l'innovation (LERI). Pour ce faire, elle a constitué une Commission qui assure la direction stratégique de l’entreprise et elle gère un poste de travail chargé de l’exécution opérationnelle. Le cahier des charges de la Commission est réglementé dans un mandat.

Mandat der Kommission DaSCH
Mitglieder der Kommission DaSCH

Mission

Depuis 2017, le Data and Service Center for the Humanities (DaSCH) est membre de l’Académie suisse des sciences humaines et sociales, après une phase pilote ayant démontré la faisabilité du projet. La principale tâche de l’institution est d’exploiter une plateforme pour les données de recherche en sciences humaines qui assure l’accès à ces données. En outre, la mise en réseau de ces données avec d’autres collections doit être encouragée (Linked Open Data), créant ainsi une valeur ajoutée pour la recherche et le public intéressé. Une offre étendue de conseils pour la communauté spécialisée est également liée à cette plateforme. Ceux-ci concernent les standards et les technologies de l’information – plus particulièrement les technologies des humanités digitales – et la protection, maintenance et utilisation (ultérieure) de ces données.


Factsheet
Processus de la relation client

Organisation

L’Université de Bâle gère la place de travail du DaSCH sur mandat de l’Académie dans les locaux du Digital Humanities Lab. La direction du DaSCH est assurée par le Prof. Lukas Rosenthaler (lukas.rosenthaler@unibas.ch) et par Dr Peter Fornaro (peter.fornaro@unibas.ch). Le DaSCH de Bâle fait office de service national de coordination, alors que l’Université de Lausanne gère un satellite du DaSCH au moyen d’une infrastructure propre. L’Académie et le DaSCH visent à étendre leur collaboration avec d’autres universités pour mettre en place davantage de satellites.

Organigramme
Webseite du satellite lausannois
Modèle d'un satellite

Finanzierung

Le service national de coordination du DaSCH est financé par des contributions de la Confédération selon le Message FRI 2017-2020 de même que par des contributions en nature de l’Université de Bâle, conformément à la convention avec l’ASSH.

Website DaSCH