Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

Évaluation de la qualité des performances

Aujourd’hui, les chercheurs sont incités à publier fréquemment et rapidement des résultats. Il arrive par exemple souvent que des résultats partiels soient communiqués avant même que l’étude soit terminée. Les conséquences sont de deux sortes : la diffusion involontaire de fausses informations et une quantité considérable de publications.

Il n’a donc jamais été aussi urgent de se pencher sur la question d’une évaluation appropriée de la recherche. Car en pratique, l’évaluation est un instrument de pilotage des hautes écoles. Elle peut être utilisée pour fixer des incitations ciblées, mais aussi erronées ; elle détermine les règles du jeu d’une carrière académique et influe sur l’orientation stratégique d’une unité de recherche. Enfin, elle est la condition indispensable de la liberté scientifique et de l’autonomie des diverses institutions du domaine des hautes écoles. 

L’Académie s’engage pour la prise en compte des différentes cultures scientifiques au sein du processus d’évaluation. Une bonne évaluation est :

  • contextualisée
  • spécifique à une discipline
  • conçue selon une approche ascendante
  • mutlidimensionnelle
  • non métrique (critères quantitatifs etqualitatifs)

Ces principes garantissent que les évaluations de la qualité et des performances ne deviennent pas une fin en soi.

« Il est temps que, dans le domaine universitaire, les résultats soient à nouveau débattus au lieu d’être comptés. » 

Markus Zürcher, SAGW-Generalsekretär