Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

Details

L'ASSH décerne le Prix de la Relève à trois lauréat-e-s

Medienmitteilung

L’Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH) attribuera le 25 mai prochain à Berne le Prix de la Relève 2019 distinguant des chercheuses et chercheurs de la relève pour l’excellence de leurs articles scientifiques. Pour la première fois, le Prix est décerné à trois lauréat-e-s. Leurs travaux se situent dans les domaines de la sociologie, de l’histoire contemporaine ainsi que de l’histoire économique et sociale. Les trois articles primés ont un fort ancrage dans le présent et concernent des questions d’actualité telles que le rôle des expertises au sein des organes décisionnels ou le secret bancaire.

Or – Argent – Bronze

Le premier Prix (Prix Or) revient à Pierre Pénet, postdoc à l’Université de Genève, pour son article « The IMF failure that wasn’t. Risk ignorance during the European debt crisis », publié en 2018 dans le British Journal of Sociology. Pierre Pénet y analyse de manière critique la crise de la dette européenne après 2008. Sur la base d’une lecture approfondie de documents du Fonds monétaire international, il montre comment les décideurs contribuent à former les expertises et utilisent ces connaissances à des fins stratégiques, en prenant comme exemple les programmes de crédit pour la Grèce. L’article apporte donc une contribution importante à la discussion controversée sur les relations entre experts et décideurs politiques dans notre société du savoir.

Le Prix Argent est décerné à Aniko Fehr, doctorante à l’Université de Lausanne, pour un article d’histoire contemporaine portant sur deux votes de politique financière dans les années 1960, qu’elle met en rapport avec des aspects fondamentaux de la politique financière suisse au XXe siècle, tels que l’interdépendance des représentants des autorités fédérales et du secteur privé. Aniko Fehr apporte ainsi une contribution profonde à un sujet aussi pertinent que peu étudié jusqu’à présent et livre en même temps un apport important à l’histoire du secret bancaire. L’article est paru dans la « Revue suisse d’histoire ».

Le Prix Bronze est attribué quant à lui à Juri Auderset, lecteur à l’Université de Fribourg et collaborateur aux Archives de l’histoire rurale à Berne, pour son article sur la genèse transnationale de la première traduction allemande complète du livre « De la démocratie en Amérique » d’Alexis de Tocqueville à partir de la fin des années 1950. Avec cet article, Juri Auderset apporte une contribution originale pour une meilleure compréhension de la pensée en sciences humaines et sociales au milieu du XXe siècle. L’article aborde notamment l’importante question de la diversité linguistique et des potentiels conflits d’interprétation politiques et idéologiques auxquels elle peut mener. L’article a été publié dans la revue « Geschichte und Gesellschaft ».

Un record de candidatures

70 candidates et 64 candidats ont posé leur candidature pour le Prix de la Relève, un record depuis le lancement du Prix en 1996. « Derrière le podium des Prix Or, Argent et Bronze se cache un grand nombre de publications qui, même si elles ne peuvent être récompensées par un prix cette année, témoignent de la grande qualité de la relève scientifique en Suisse », a déclaré le président du jury Jakob Tanner.

Près des deux tiers des articles étaient rédigés en anglais, environ un sixième en français et un sixième en allemand. Un article en italien a été soumis. Le jury est composé d’une commission de dix professeur-e-s de sept universités suisses. Le Prix de la Relève est décerné chaque année. Il est doté en tout de 18 000 francs suisses.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 25 mai lors de l’Assemblée annuelle de l’ASSH à l’Université de Berne (UniS).

 

Contact

Lea Berger

031 306 92 59

lea.berger(at)sagw.ch