Aperçu
Schweizerische Akademie der Geistes- und Sozialwissenschaften

Les objectifs de développement durable

Une tâche pour les sciences humaines et sociales

Les 17 objectifs de développement durable de l’agenda 2030 l’ONU ont pour but de contribuer à la résolution des grands défis sociétaux actuels. Pour cela, l'expertise des sciences humaines et sociales est indispensable. L'Agenda 2030 offre une opportunité unique aux sciences humaines et sociales d'apporter leur savoir et leurs compétences de manière efficace et visible dans les domaines pertinents. L'ASSH et ses sociétés membres identifient les compétences et les connaissances qui contribuent à atteindre ces buts. 

Contribution des sciences humaines et sociales 

L’Agenda des Nations Unies pour 2030 : 17 objectifs pour un développement durable (ODD)

En septembre 2015, les pays membres de l’ONU adoptent l’Agenda 2030. Les 17 objectifs de l’agenda onusien 2030 se concentrent sur des visées sociales, économiques et écologiques tout en soulignant les interactions entre ces différents domaines. Pour la première fois, les objectifs de développement durable obtiennent une validité universelle, affectant tous les pays. L’Etat, le secteur privé, les ONG, les associations et le pôle scientifique sont appelés à réunir leurs compétences afin d'atteindre les objectifs de développement durable. 

Plus d'informations concernant l'Agenda 2030 et la strategie fédérale

État de la mise en œuvre

Un premier rapport national sur l'état d'avancement de la mise en œuvre a été publié au printemps 2018. La Suisse est en bonne voie pour de nombreux objectifs. Il est toutefois nécessaire d'agir en ce qui concerne la consommation des ressources. L'égalité de salaire entre les hommes et les femmes n'a également pas encore été réalisée.

En savoir plus sur la mise en œuvre des ODD en Suisse

Rapport sur un cycle de 4 ans

Un rapport sur l’état de mise en œuvre des objectifs doit être établi dans le cadre d’un processus d’analyse international. Ce processus s’étend sur quatre ans et est rattaché à la Stratégie pour le développement durable (SDD).

Les acteurs suisses

En Suisse, l’économie privée, les ONG, les associations et la communauté scientifique participent à la mise en œuvre aux côtés des autorités. L’Office fédéral du développement territorial tout comme la DDC coordonnent les activités à l’échelon fédéral. Dans le groupe d’accompagnement, les Académies suisses des sciences sont représentées par la Professeure Renate Schubert de l’Institut für Umweltentscheidungen de l’EPFZ et le Professeur Peter Messerli du Centre for Development and Environment de l’Université de Berne.