Rapport 2013

Composition 2012-13 de la Commission :

David Bozzini (co-président), Anne Lavanchy (co-présidente), Gaëlle Aeby, Laura Affolter, Marc-Antoine Berthod, Boris Boller, Suzanne Chappaz-Wirthner, Giada De Coulon, Eva Fischer, François Kaech, Laurence Ossipow, Julie Perrin, Ursula Regehr, Alice Sala, Corina Salis Gross, Valerio Simoni, Tobias Schwörer, Barbara Waldis, Saskia Walentowitz. 

Activités académiques :

Publication :

Tsantsa 18/2013 est paru en juin et a été envoyé aux membres de la sse et aux bibliothèques abonnées. Le retard accusé par rapport aux numéros précédents a été causé notamment par les impératifs de la recherche et par certaines contraintes académiques dans notre pays.

Le dossier de ce numéro est consacré à l’Anthropologie des médias (Anthropologie des médias: objets, épistémologies et perspectives / Medienanthropologie: Gegenstand, Erkenntnisinteresse und Ausblick). Il a été dirigé par Kathrin Oester (hep be). Le dossier contient une introduction thématique et 6 articles originaux (un en français, deux en anglais et trois en allemand). Cette répartition vient ainsi contrebalancer la re.présentation des langues dans la revue au fil des ans.

Ce dossier est suivi par un article libre et quatre contributions dans la rubrique « recherches en cours ». 8 ouvrages récemment parus en Suisse ont été recensés. Cette année, et compte-tenu de la thématique du dossier, le comité a décidé de ne pas publier d’essais en anthropologie visuelle mais leurs responsables se sont penchés sur le projet d’une charte qui redéfinira l’orientation de cette rubrique dans les numéros à venir. La revue rend également hommage à Claudia Roth qui nous a quitté en 2012. Ce numéro a bénéficié d’un subside de l’assh ainsi que du soutien de l’Université de Berne. Sa couverture repré.sente le deuxième volet du triptyque débuté en 2012 et offre une variation graphique du même processus mathématique se complexifiant avec le temps.


Le comité a pris congé de Hélène Martin qui s’est occupée depuis des années de la rubrique « Essais en anthropologie visuelle », de Sarah Walker qui nous a offert ses services de relecture de l’anglais; et de notre trésorière Anna Neubauer, qui a elle aussi fait un travail remarquable. Devant la place que prend l’anglais comme langue académique, nous continuons à développer des collaborations avec des chercheurs et chercheuses anglophones.


Outre la finalisation du numéro 19 et de son dossier consa.entamé le chantier du dossier de Tsantsa 20, consacré au tournant ontologique dans notre discipline. Nous allons bientôt diffuser l’appel à contribution pour ce dossier prévu pour l’an.née 2015.


Nous continuons les travaux en vue de la mise online de la revue; le retard prit à cet égard est causé par les impératifs professionnels du graphiste chargé de préprarer le design et la structure du future site. Enfin, pour faire face à la réalité académique actuelle ainsi que pour améliorer l’efficacité de la commission dans son ensemble, nous avons pris le temps d’un week-end pour faire le bilan de nos expériences, réfléchir au sens de notre revue et à son insertion dans le paysage compétitif des publications scientifiques, à ses atouts et spécificités. Nous en avons aussi profité pour repenser le fonctionnement de la commission, en visant à une meilleure répartition des tâches et des responsabilités ainsi qu’une meilleure commu.nication des standards et des échéances entre les membres.


Pour la commission : 
David Bozzini et Anne Lavanchy, 
rédacteurs en chef.