Rapport 2014

Composition 2013-14 de la Commission :

David Bozzini (co-président), Anne Lavanchy (co-présidente), Gaëlle Aeby, Laura Affolter, Roger Bergrich, Marc-Antoine Berthod, Boris Boller, Suzanne Chappaz-Wirthner, Giada de Coulon, Francis Mobio, Laurence Ossipow, Julie Perrin, Ursula Regehr, Alice Sala, Corina Salis Gross, Valerio Simoni, Tobias Schwörer, Julien Vuilleumier, Barbara Waldis, Saskia Walentowitz, Clotilde Wütrich, Isabelle Zinn.

Tsantsa 19/2014

Tsantsa 19/2014 est paru en octobre et a été envoyé aux membres de la SSE et aux bibliothèques abonnées. Le retard accusé par rapport aux numéros précédents a été causé notamment par la coordination externe du numéro.

Le dossier de ce numéro est consacré au patrimoine culturel (Patrimoine culturel : Constitutions, conflits et conventions / Kulturerbe : Konstituierung, Konflikte und Konventionen). Il a été dirigé par Silke Andris (Seminar für Kultuwissenschaft und Euroäische Ethologie, Universität Basel) et Florence Graezer Bideau (Centre for Area and Culture Studies, EPFL, Lausanne). Le dossier contient une introduction thématique et cinq articles originaux (trois en français, un en anglais et un en allemand). Il est suivi par deux essais en anthropologie visuelle, un article libre et quatre contributions dans la rubrique « recherches en cours », ainsi que la recension critique de quatre ouvrages.

Ce numéro rend en outre hommage à deux collègues récemment décédés : Theresa Gähwiler et Lorenz Löffler.

Il est complété par un résumé des activités de la SSE (basé sur la présentation des différentes commissions lors du colloque annuel 2013, qui a eu lieu à Sierre), et par une prise de position de la SSE concernant les résultats des votations du 9 février : « Penser sans frontières / Für ein Denken ohne Grenzen ».

La couverture représente le troisième et dernier volet du triptyque débuté en 2012 et offre une variation graphique d’un processus mathématique se complexifiant avec le temps. Elles représentent graphiquement la complexité des relations sociales qui changent au fil du temps et prennent de nouvelles “couleurs”.


La commission

Le comité a pris congé d’Eva Fischer et de François Kech, mais a aussi accueilli plusieurs nouveaux membres : Roger Bergrich, Francis Mobio, Clothilde Wütrich, Isabelle Zinn.

Devant la place que prend l’anglais comme langue académique, nous continuons à développer des collaborations avec des chercheurs et chercheuses anglophones.

Nous continuons de mettre en pratique les résultats du weekend 2013 au cours duquel nous avons pris le temps de faire le bilan de nos expériences, réfléchir au sens de notre revue et à son insertion dans le paysage compétitif des publications scientifiques, à ses atouts et spécificités. Le fonctionnement de la commission a été repensé et diverses tâches distribuées, ce qui aboutit à une meilleure répartition du travail et des responsabilités ainsi qu’une meilleure communication des standards et des échéances entre les membres. Après une première année sous cette nouvelle forme, nous devons encore améliorer la circulation des informations et surtout leur « traçage », mais sommes globalement très heureux de ces changements, qui contribuent à dynamiser le travail collectif.

Numéros à venir

Le prochain numéro sera le vingtième de notre revue. Son dossier sera consacré au tournant ontologique dans notre discipline, et ne comptera pas moins de 11 articles, auxquels s’ajouteront deux contributions de Piette et Latour. Le numéro est dirigé par Saskia Walentowitz et Ursula Regehr (Uni BE) et par Frederick Keck (Musée du Quai Branly, Paris).

Nous avons aussi sélectionné la thématique du numéro 21/2016, qui a pour titre « Espace public, cohabitation et marginalités : Quelles nouvelles réalités et quels enjeux pour les villes contemporaines? ». Il sera coordonné par Annamaria Colombo (HES-SO//Haute école fribourgeoise de travail social), Giada de Coulon (HES-SO//Haute école fribourgeoise de travail social) et Monika Litscher (Hochschule Luzern - Soziale Arbeit). L’appel à contribution sera diffusé avant la fin de l’année courante.

Mise en ligne

Nous continuons les travaux en vue de la mise online de la revue; le retard prit à cet égard est causé par les impératifs professionnels et personnels du graphiste chargé de préparer le design et la structure du future site.


Pour la commission :
David Bozzini et Anne Lavanchy, rédacteurs en chef.